Recrutement de propriétaires pour la conservation volontaire des habitats naturels du martinet ramoneur et des chauves-souris dans les Appalaches

Recrutement de propriétaires pour la conservation volontaire des habitats naturels du martinet ramoneur et des chauves-souris dans les Appalaches


Jusqu'au 30 septembre 2023

 

Chauve-souris

Martinet ramoneur

La conservation volontaire des habitats fauniques ou forestiers d'intérêt contribue au maintien de la biodiversité des espèces de la faune et de la flore. Certaines espèces menacées et en voie de disparition utilisent ces habitats pour s'alimenter, nicher et se reproduire.

Nous souhaitons aujourd'hui travailler avec vous pour protéger les habitats des chauves-souris et du martinet ramoneur, un oiseau migrateur menacé d'extinction.

La conservation volontaire vous intéresse?
Pour communiquez avec nous et vous inscrire au projet Cliquez ici

Pour plus de détails, consulter l'onglet Conservation volontaire des habitats d'habitats fauniques ou forestiers d'intérêt 

 

Le saviez-vous?

Le martinet ramoneur utilise des cheminées et des gros arbres creux pour se reposer et nicher. La raréfaction des gros arbres creux, vivants ou morts, nommés chicots, limite le rétablissement de l'espèce en milieux naturels. La conservation des vieilles forêts comportant une quantité importante de gros arbres morts ou sénescents est un moyen facile pour améliorer l'habitat de cette espèce menacée. Outre le martinet ramoneur, plus de 90 espèces fauniques utilisent les chicots, dont les chauves-souris. Il est impératif de préserver ces habitats fauniques uniques dans le paysage.